A la rencontre des apiculteurs des Amériques

ABF american beekeeping federation Bee InnovativeChaque année, la Fédération Américaine d’Apiculture (ABF) organise son congrès international.

Notre ami Rich Morris, fondateur de Broodminder, nous a invité pour venir présenter le prototype de Mellisphera aux apiculteurs américains. Avec Rich et Theo, nous avons rencontré des apiculteurs du Canada, des USA et du Mexique. En Amérique les apiculteurs professionnels sont appelés « commercial beekeepers » alors que les amateurs s’appellent « backyard beekeepers ».

Ces échanges nous ont permis de prendre conscience de la similitude des problématiques sur nos deux continents : perte de productivité, environnement très contraint, charges d’exploitation importantes… Les Etats-Unis ont néanmoins trois caractéristiques propres : la prépondérance des services de pollinisation, des exploitations immenses allant jusqu’à 6000 ruches (Tout est grand chez l’oncle Sam !). Sans oublier un facteur de perte supplémentaire : les dégâts causés par les ours.

Nous avons échangé sur l’apiculture connectée avec les développeurs de HiveTracks et The B-App. Ce sont deux des logiciels de gestion de ruchers les plus connus dans le milieu.

Côté conférences, les présentations de Marla Spivak et autres chercheurs américains ont été d’un grand intérêt.

Un moment fort ? La table ronde intitulée « Hive Monitoring Technology: Fad or the Future? ». Celle-ci était modérée par James Wilkes de HiveTracks, avec des participants comme Rafael Cabrera (Solution Bee) M. O’Keefe (O’Keefe Electronics), Jonathan Engelsma (Bee informed Partnership) Brandon Hopkins (Enthomology Uni. Washington), Itai Kanot (BeeHero) et Rich Morris (Broodminder).

Cette deuxième semaine de janvier pose clairement le décor pour 2019 : des rencontres d’une grande intensité, beaucoup de choses ajoutées à notre to-do-list… Sans oublier tout ce bon temps passé ensemble avec Broodminder!