digital beekeeping - apiculture numérique

Les fondations de l’apiculture numérique

Vous avez certainement entendu parler de ruches connectées. Celles-ci s’inscrivent dans un concept plus large : l’apiculture numérique.

L'expression Apiculture Numérique fait référence à une vision systémique de la pratique de l’apiculture. Il s’agit d’une intégration cohérente de l’ensemble d’informations utiles et nécessaires à l'apiculteur.

Les quatre piliers

De façon générale, l’apiculture numérique repose sur quatre piliers :

  • les colonies d’abeilles, avec ses paramètres vitaux
  • la nature, avec la météorologie et les floraisons
  • l’apiculteur qui constate et agit sur son environnement
  • la communauté qui ouvre le champ d’une compréhension approfondie.

C’est seulement lorsqu’on relie ces quatre sources d’information que le système peut être abordé dans son ensemble. Il devient alors possible de concevoir des services à forte valeur ajoutée.

  • Savoir qu’une miellée démarre est une information utile pour l’apiculteur. Pouvoir la relier avec la floraison environnante et la contextualiser grâce à l’historique des floraisons des années précédentes, c’est encore mieux.
  • Une ruche présentant une température de couvain en baisse est une information inquiétante qui pointe un couvain en déclin. Pouvoir la contextualiser avec les dernières opérations de l’apiculteur ou avec la dynamique des ruches voisines, c’est toujours mieux.

Fournir des renseignements décisionnels

L’objectif ultime de l’apiculture connectée est de fournir à l’apiculteur des renseignements décisionnels

Un renseignement est dit « décisionnel » (les Anglo-Saxons disent « actionable ») lorsqu’il est : rapidement compréhensible car exprimé dans le jargon du métier, mis en contexte, d’actualité à l’instant t et ouvrant la possibilité d’une action pour apporter une solution.

Dans cet état d’esprit, les apiculteurs professionnels disposent d’un nouveau levier pour optimiser leurs opérations.

Quant aux apiculteurs de loisir, ils peuvent compter sur un guide pour améliorer leur pratique s’ils débutent, ou pousser leurs recherches et expérimentations pour les plus curieux d’entre eux.

Dans les deux cas, la pratique de l’apiculture se voit transformée. Elle est plus intense, plus pertinente et plus précise.

Un sixième sens

Les outils numériques n’éloignent pas l’apiculteur de la nature. Au contraire, ils lui apportent des clés pour mieux comprendre des évènements qui se déroulent, trop souvent à l’écart de ses cinq sens.


vivatech paris mellisphera

Vivement VIVATECH !

Mellisphera participera au salon VIVATECH 2019 aux côtés de la délégation de la Région Nouvelle Aquitaine.

Ce sera une belle occasion de montrer au public comment la data science contribue à la connaissance des abeilles. Nous préparons déjà différents supports inédits pour l’évènement.

Nous allons exposer également, pour la première fois en Europe, le tout dernier capteur T2 de nos amis de Broodminder. Ce petit bijou de technologie conçu spécifiquement pour les besoins des apiculteurs cache bien son jeu avec un tarif très accessible et des capacités hors norme.

Nous ferons le déplacement avec nos amis de ST37 Sport et Technologie et Prof-en-Poche qui seront aussi de la partie, tout autant que la quinzaine de jeunes pousses de l’écosystème néo-aquitain.

Un grand merci à la Région Nouvelle Aquitaine pour sa confiance.

Rendez-vous à Paris le 18 mai !


naia intelligence artificielle apiculture connectée

NAIA forum néo-aquitain de l’intelligence artificielle

Nous étions à Bordeaux le 19 mars 2019 pour rapprocher l’apiculture connectée de l’intelligence artificielle. Mellisphera embarque actuellement de l’IA dans le carnet de notes automatique. Ce module permet à l’apiculteur de rédiger son intervention comme il le ferait sur papier et traite ensuite les informations pour les classer de façon pertinente.

Le forum nous a offert l’occasion de rencontrer des pointures de l’IA comme LumenAI ou SofTeamAI mais aussi Cdiscount, l’INRIA et l’Université de Bordeaux. Autant d’acteurs qui entourés des nombreuses start-up du numérique ont rendu cet évènement très riche de contenus.

Une mention spéciale pour le Dr. Pellegrini qui nous a soigné quelquse bobos au numérique avec sa thérapie de choc ;)

NAIA est organisé par le journal Sud Ouest et le groupe Suez.


A la rencontre des apiculteurs des Amériques

ABF american beekeeping federation Bee InnovativeChaque année, la Fédération Américaine d’Apiculture (ABF) organise son congrès international.

Notre ami Rich Morris, fondateur de Broodminder, nous a invité pour venir présenter le prototype de Mellisphera aux apiculteurs américains. Avec Rich et Theo, nous avons rencontré des apiculteurs du Canada, des USA et du Mexique. En Amérique les apiculteurs professionnels sont appelés « commercial beekeepers » alors que les amateurs s’appellent « backyard beekeepers ».

Ces échanges nous ont permis de prendre conscience de la similitude des problématiques sur nos deux continents : perte de productivité, environnement très contraint, charges d’exploitation importantes… Les Etats-Unis ont néanmoins trois caractéristiques propres : la prépondérance des services de pollinisation, des exploitations immenses allant jusqu’à 6000 ruches (Tout est grand chez l’oncle Sam !). Sans oublier un facteur de perte supplémentaire : les dégâts causés par les ours.

Nous avons échangé sur l’apiculture connectée avec les développeurs de HiveTracks et The B-App. Ce sont deux des logiciels de gestion de ruchers les plus connus dans le milieu.

Côté conférences, les présentations de Marla Spivak et autres chercheurs américains ont été d’un grand intérêt.

Un moment fort ? La table ronde intitulée « Hive Monitoring Technology: Fad or the Future? ». Celle-ci était modérée par James Wilkes de HiveTracks, avec des participants comme Rafael Cabrera (Solution Bee) M. O’Keefe (O’Keefe Electronics), Jonathan Engelsma (Bee informed Partnership) Brandon Hopkins (Enthomology Uni. Washington), Itai Kanot (BeeHero) et Rich Morris (Broodminder).

Cette deuxième semaine de janvier pose clairement le décor pour 2019 : des rencontres d’une grande intensité, beaucoup de choses ajoutées à notre to-do-list… Sans oublier tout ce bon temps passé ensemble avec Broodminder!

 


LibreCon powered by CEBIT congrès Bilbabo mellisphera

Salon LibreCon sur le logiciel libre

LIBRECON powered by CEBIT a été co-organisé par l'association des entreprises de technologies libres d’Euskadi (ESLE) et la Deutsche Messe.

Les acteurs du logiciel libre français y étaient représentés par le Pôle Aquinetic en fer de lance. Trois start-up de l’écosystème Aquitain faisaient partie de la délégation : Mapotempo, Lynxter3D, et Mellisphera.

Nous avons eu l’occasion de rencontrer les entreprises espagnoles du logiciel libre, et de participer aux nombreux exposés reliant cas d’application et technologies.

Notre conférence nous a permis de parler d’apiculture connectée dans le premier pays producteur de miel d'Europe.

La cerise sur le gâteau aura été la keynote de Richard Stallman, gourou de l’open source. Il est le fondateur de la Free Software Foundation et le père de la licence GNU General Public License.

 


Mellisphera congrès Apiculture Lorenzo Pons

De retour du Congrès d’Apiculture

Nous aurons vécu cinq jours d’une intensité rare au Congrès d’Apiculture et Apithérapie de Rouen. Nous avons eu le plaisir de rencontrer des apiculteurs passionnés venus de tous horizons et avec une grande diversité de pratiques.

Nous avons recueilli de nombreux avis éclairés sur les attentes des apiculteurs. Ils sont précieux pour l’évolution de Mellisphera.

Cela aura été aussi l’occasion de partager nos points de vue avec nos collègues concurrents au concours innovation : la ruche pédagogique de Locaruche, Connecthive, BeeGleam ou Ergonomiel. Nous avons également rencontré des personnalités du monde de la ruche connectée comme Maxime Mularz de Hostabee, Bertrand Laurentin de LabelAbeille ou Christian Lubat de Beeguard.

Le prix de l’innovation nous aura échappé. C’est que nous avons encore du travail à fournir pour apporter toute la valeur ajoutée attendue par la profession.

De retour à Pau, nous poursuivons le développement de Mellisphera avec l’objectif de proposer une solution numérique inédite pour tous les apiculteurs.

 

Mellisphera congrès Apiculture apithérapie rouen Lorenzo Pons





Rendez-vous au Congrès d'Apiculture

Venez découvrir Mellisphera du 25 au 28 octobre au 1er Congrès International d’Apiculture et d’Apithérapie. L’événement est organisé par le Syndicat National d'Apiculture, en partenariat avec le Syndicat Apicole de Haute-Normandie et l'Association Francophone d'Apithérapie.

Pour celle qui sera notre première présentation publique, nous allons participer au concours innovation aux côtés d'une dizaine d'autres participants. Ce sera une belle occasion de présenter notre vision et nos solutions d'apiculture connectée.

Nous espérons échanger avec de nombreux apiculteurs pour recueillir votre regard sur notre prototype. Vos avis sont d’une grande valeur pour le développement de Mellisphera.

En espérant vous voir nombreux nous rendre visite !

Hall 5 - Stand 28H

congrès apicole SNA mellisphera


#BanquizDay à La Rochelle

Tous les banquizards de Nouvelle Aquitaine se sont retrouvés à La Rochelle le vendredi 25 mai pour cette deuxième édition du #BanquizDay.

Présentes les start-ups du libre certes, mais aussi les structures d’accompagnement Unitec, Hélioparc, DigitalBay, CEI86 et la Région elle-même avec Mathieu Hazouard, Conseiller Régional délégué au numérique, et son équipe.

Outre les pitchs des start-up et de nombreux moments d’échange, nous avons apprécié l’atelier autour du cadre législatif de l’open-source et l’open-data. La loi pour une république numérique votée en 2016 engage pleinement l’État français dans la transition numérique et dans le monde du logiciel libre.