Conseils pour équiper un rucher de production – Apiculteurs Pro

Quelle est la meilleure configuration pour équiper un rucher de production ? Voici une des premières questions que posent nos futurs clients. L’interrogation est fondée car le système Mellisphera-Broodminder est modulaire et permet de multiples options.

Dans l’usage le plus courant, l’apiculteur professionnel veut se servir du dispositif pour suivre ses ruches à distance. Il souhaite être informé des miellées (un classique) mais également de l’état de ses ruches (moins courant). Cette information doit être transmise à distance et en temps réel. De ce point de vue, le transmetteur de données devient incontournable.

Transmetteur de données broodminder

Votre rucher est desservi par le réseau mobile

Il faut certainement vérifier que le rucher soit couvert par la 3G. Votre smartphone vous en donne déjà un aperçu. Mais il ne faut pas s’arrêter là. En effet, la carte SIM incluse dans le boitier est multi-opérateurs. Votre abonnement SFR ne capte pas au rucher ? Peut être que Orange ou Free ont une meilleure couverture. La SIM utilisera le meilleur des réseaux. Vous pouvez dans ce cas installer le transmetteur de données au rucher.

Le transmetteur couvre un rayon de 20m autour de lui. Sur cette surface il est envisageable d’installer une vingtaine de ruches. C’est ce que nous préconisons 20 ruches par boitier. Si votre rucher est plus important ou que la disposition est plus en longueur il faudra éventuellement soit un deuxième boitier soit repositionner les ruches connectées autour du transmetteur.

Quels capteurs installer sur les ruches?

La gamme de capteurs Broodminder est très complète et sans cesse en train de s’améliorer. Actuellement vous avez le choix entre une balance W et deux types de capteurs internes : T pour la température et TH pour la température et l’humidité.

Sur un rucher de 20 ruches nous préconisons d’installer 18 capteurs T et d’équiper les deux autres ruches avec des capteurs W et TH. C’est à dire, deux ruches complètement équipées et 18 avec suivi de couvain et essaimage. De cette façon vous assurez un suivi de l’ensemble du rucher à un coût optimal (1347€ ).

Vous faites de la transhumance

Dans ce cas de figure il est probable que vous ayez un rucher “base” et des sites de “production”. Le site de base permet de suivre les ruches qui devraient partir en production. Dans ce cas on équipe le site base avec un transmetteur qui reste fixe sur place. De cette façon vous disposez d’un suivi rapproché des opérations sur ce rucher : développement de couvain, remérage, éventuelles divisions qui ont repris, etc…

Arrivé le jour de la transhumance vous sortirez la liste des ruches classée par volume de couvain et vous emporterez les meilleures vers le site de production.

Sur le site de production vous devrez installer un deuxième transmetteur de données. Ce transmetteur dit “transhumant” vous suivra sur tous les sites de production.

Dans cette configuration vous êtes en capacité de suivre les ruches du rucher base (en préparation ou récupération) que vous voulez mener au mieux de leur forme pour la production. Mais aussi les ruches du site de production pour identifier tout événement (miellé, température ambiante) ou anomalie (essaimages, perte de la reine, vol de ruches).

Ainsi, avant de vous déplacer au rucher, vous connaissez l’état de vos ruches là bas. S’il y en a deux en perte de vitesse, vous faites un détour par le rucher base, vous y prélevez deux colonies en meilleure forme afin d’effectuer le remplacement.

Lorsque vous changez de site de production, la même logique s’applique. Quelles ruches de production du site A peuvent partir vers le site T ? Lesquelles doivent être rapatriées au camp de base pour un soin intermédiaire ?. Sortez vos listings de ruches classé par volume de couvain et identifiez les quantités à déplacer entre les trois sites.

Equiper un rucher de production - Logique de rotation entre le site de Base et sites de Production
Logique de rotation entre le site de Base et les sites de Production

Avec ce système, deux transmetteurs vous permettent d’assurer la visibilité de l’ensemble des ruches concernées, où qu’elles se trouvent.

Équiper un rucher de production non desservi par le réseau mobile ?

Cela peut arriver, un site “en zone blanche” sans réseau mobile. A quoi bon une solution de monitoring en temps réel sans connexion ?. C’est vrai l’intérêt devient moindre, mais pas nul ! Les capteurs dans les ruches mesurent leurs constantes vitales tout au long de la saison. Si la ruche passe par un site non desservi, le capteur continue à enregistrer les événements. Et lorsque vous passerez au rucher, votre smartphone et l’App Apiary pourront relever les données et les transmettre dans le cloud plus tard, lorsque vous aurez retrouvé le réseau. Vous aurez une actualisation de la situation et verrez les éventuels essaimages ou pertes de couvain.

Conclusion

Le système Mellisphera permet de suivre l’ensemble du rucher. On ne parle ici de “ruche connectée” mais de “rucher connecté” voire aussi “d’apiculteur connecté” qui utilise l’information collectée pour prendre des décisions concrètes. Nous avons exposé ici quelques choix courants pour équiper un rucher de production. Il est certain qu’avec l’expérience vous trouverez la formule la plus adaptée et l’affinerez au fil du temps pour en tirer le maximum de bénéfice.

Références pour aller plus loin